L'hiver & nos 4 pattes

Que votre chien soit un "fana" de l'hiver ou qu'il préfère se blottir sur le canapé, peu importe, voici quelques conseils pratiques pour le préparer au mieux à passer cette période hivernale.

N'oubliez pas que jouer ensemble et se faire des câlins sont également de bons moyens pour se réchauffer :)

Tout comme l'été, les conditions météorolgiques n'empêchent pas votre animal de mener une vie normale.

Les urgences de l'hiver, prévenir votre chien contre les gelures et l'hypothermie est essentiel, alors apprenez à reconnaître quelques signes qui obligent votre chien à se réfugier au chaud.

Les gelures : elles commencent lorsque le corps du chien se refroidit, le sang est attiré des extrêmités vers le centre du corps pour rester au chaud. Les oreilles, les pattes ou la queue du chien peuvent devenir si froides que des cristaux de glace peuvent se former dans le tissu et les endommager. Les engelures sont difficilement reconnaissables mais surveillez les signes de peau pâle ou grise, dure et froide. Les zones gelées sont extrêment douloureuses et sans soin, les peaux gelées deviendront noires et se fanent.

L'hypothermie : elle est une autre préoccupation majeure en hiver. Cela se produit quand un chien passe trop de temps dans le froid, lorsqu'il reste mouillé un temps ou lorsqu'il est en mauvaise santé et sa circulation sanguine exposée au froid.

Dans les cas bénins, le chien va frissonner, ses oreilles et ses pattes se refroidissent. À mesure que l'hypothermie progresse, le chien peut montrer des signes de dépression, de léthargie et de faiblesse.

Lorsque la condition s'aggrave, ses muscles se raidissent, son coeur et sa vitesse de respiration ralentissent et il ne répondra pas aux stimuli.

L'hypothermie sévère met la vie en danger.

Si vous-même ne pouvez rester quelques instants dehors sans manteau, votre chien aura lui aussi probablement froid, vérifiez son comportement lors de température minimums. Si vous remarquez votre chien gémissant, frissonnant ou semblant anxieux, cessant de jouer et semblant être à la recherche d'endroits à creuser, alors il est temps de le faire entrer.

** Regardez la température

Toutes les races ne sont pas égales devant les températures minimales, certains ont une bonne grosse fourrure, d'autres des poils si serrés qu'ils maintiennent au chaud et d'autres un pelage fin ne faisant pas barrage au thermomètre. Des manteaux protégent le corps de nos compagnons mais ni les oreilles, les pattes ou la queue alors restez vigilant sur ses organes exposés. Si vous constatez que les extrémités de votre animal sont sèches et squameuses, vous pouvez les hydrater avec de l'huile de coco (animalerie ou vétérinaire).

** Sortez votre compagnon quand le soleil brille

Partez en promenade en début ou milieu de l'après-midi au moment où les températures sont moins froides que le matin ou le soir. Profitez du soleil pour jouer avec votre compagnon, attention aux morceaux de bois qui cassent sous l'effet du gel et pourraient occasionner des blessures à la gueule.

** Literie confortable pour les chiens qui aiment dormir dehors

Ne laissez pas votre compagnon dormir à même le sol en cas de froid glacial. Evitez de placer sa literie dans un courant d'air et surélever la avec des palettes ou tout autre de votre invention en bois pour l'éloigner du sol de quelques centimètres.

** Pas de suralimentation et pensez à l'hydrater

Votre compagnon peut avoir besoin de chaleur mais pas d'une couche de graisse supplémentaire. Alors n'augmentez pas sa ration quotidienne ! En hiver il faudrait même veiller à l'adapter à son activité qui pour certains est réduite pendante cette période.

Un chien peut tout aussi être déshydrater en hiver comme en été, pensez à renouveler son bol d'eau fraîche régulièrement.

** Grooming et soin des pattes

Tout comme le reste de l'année, votre chien a besoin de toilettage. Son poil peut s'épaissir.

En hiver, les coussinets des pattes peuvent présenter des fissures assez douloureuses, pensez à protéger ses coussinets, à couper les poils entre les coussinets. Le sel de déneigement peut accentuer les fissures, pensez à rincer ses pattes après les promenades et évitez qu'il se lèche car le sel est également toxique.

Pour protéger ses coussinets du sel et de la neige, il existe dans le commerce des "moufles" ou des crèmes protectrices.

** Éviter l'exposition aux toxines !!! attention à l'antigel !!!

Avec l'hiver vient l'antigel qui a un goût sucré et les chiens se lèchent ou boivent facilement. l'antigel qui est extrêmement toxique, une petite dose peut être fatale.

** Le soin chez nos compagnons séniors

Tout comme les humains, nos chiens sont plus sensibles de leurs articulations en hiver. Le froid glacial, l'humidité peuvent présenter un inconfort chez nos compagnons séniors. Des cures de phytothérapie d'entretien apportent un confort articulaire (parlez-en à votre vétérinaire).







Mise à jour 7 oct 2017